Un tweet qui appelle la Fed à baisser ses taux

EUR

Hier, face à la déception de la production industrielle allemande du mois de juin, qui alimente les spéculations sur une possible récession pour la première économie d’Europe, l’euro s’est déprécié sur la journée.

A l’exception du rapport mensuel de la banque centrale européenne donnant une analyse détaillée sur les perspectives économiques en zone euro, peu de données sont attendues sur le reste de la journée.

GBP

Hier la livre sterling reste encore marquée par ses récentes dépréciations. Alors que le risque d’une sortie du Royaume-Uni sans accord continue de peser sur sa valeur, la livre sterling tente, tant bien que mal, de se stabiliser face à l’euro et le dollar

Outre-Manche, la journée d’aujourd’hui devrait être calme face au peu de données économiques pouvant impacter la monnaie royale.

USD

Suite à une série de Tweet, Donald Trump a de nouveau mis la pression sur la Fed qu’il juge incompétente dans la tenue de sa politique monétaire. Il souligne que trois banques centrales ont baissé leurs taux directeurs récemment. Sur le reste de la journée d’hier, il est à noter que les stocks de pétrole sont arrivés en nette baisse par rapport aux prévisions impactant ainsi le billet vert.

Pour aujourd’hui, nous surveillerons le nombre d’inscrits aux allocations chômage. Il s’agit des premières données économiques publiées sur le marché du travail du mois d’aout pouvant impacter le marché.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

10:00 : Bulletin économique de la BCE (UE)
14:30 : Inscription hebdomadaire au chômage (USA)