Un tournant pour le Brexit ?

EUR

L’euro hier s’est globalement apprécié malgré la publication du compte rendu de la réunion sur la politique monétaire de la BCE. En effet, les gouverneurs de la Banque centrale européenne se sont accrochés sur plusieurs points du paquet de mesures de soutien à l'économie décidé en septembre. Ce rapport souligne la zizanie gagnant l'institut monétaire. Si les gardiens de l'euro étaient unanimes sur le fait qu'il fallait agir pour soutenir une conjoncture faiblissante et des prix atones, des "réserves ont été exprimées concernant certains éléments du paquet de mesures proposé", détaillent les "minutes" publiées quatre semaines après cette réunion.

Aujourd’hui il sera intéressant de surveiller les annonces suite au meeting entre les ministres des finances des états membres de l’UE ainsi que le discours de De Guindos.

GBP

La livre sterling s’est appréciée de près d'un demi-centime hier par rapport à l'euro après que le Premier ministre, Boris Johnson, et son homologue irlandais, Leo Varadkar, aient annoncé la "voie à un possible accord" sur le Brexit. Ils n’ont fourni aucun détail dans une brève déclaration commune, mais cette déclaration à elle seule a ravivé l’espoir que les pourparlers visant à éviter un départ désordonné de l’UE se poursuivraient au moins avant le sommet décisif des chefs de gouvernement de l’UE la semaine prochaine.

Il n’y a pas d’évènement économique majeur attendu aujourd’hui au Royaume Uni.

USD

Le dollar s’est globalement déprécié hier, au milieu d’une pléiade de rapports souvent contradictoires sur les négociations commerciales à venir entre les États-Unis et la Chine, qui reprendront à Washington.

Alors qu'une réduction progressive du conflit semble hors de portée après une nouvelle série d'actions spécifiques à l'entreprise des deux côtés cette semaine, des rapports ont suggéré que les deux parties accepteraient un type d'accord plus étroit à court terme afin de prendre les choses en main. leurs économies respectives, qui semblent toutes deux avoir fortement ralenti cette année sous la pression du conflit.

Aujourd’hui, il faudra suivre l’annonce des chiffres concernant les imports et exports aux États-Unis ainsi que les discours de trois membres du FOMC : Kashkari, Rosengren et Kaplan.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

11:00: Meeting entre les ministres des finances des états membre de l’UE.
11:30: Discours de De Guindos
13h30: Annonce des chiffres concernant les exports et imports aux Etats-Unis
13:00: Discours de Kashkari, membre du FOMC
18:15: Discours de Rosengren, membre du FOMC
20:00: Discours de Kaplan, membre du FOMC