Trump lâche du lest

EUR

Hier en Italie, le vice-président du Conseil et ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, a annoncé la fin de la coalition gouvernementale poussant ainsi le populisme en Europe. D’autant plus que l’indice du sentiment économique en zone Euro est arrivé en net recul par rapport aux prévisions annonçant une récession proche sur le vieux continent.

Aujourd’hui, l’euro devrait être marqué par les chiffres liés au PIB ainsi que le taux de chômage en France, attendu stable.

GBP

Au Royaume-Uni, Boris Johnson cherche à fissurer l’unité des 27 en agitant le chiffon rouge d’une sortie sans accord dès le 31 octobre prochain. A la rentrée, le Premier ministre britannique devra toutefois passer l’obstacle de Westminster. Sur le reste de la journée les indices économiques ont été plutôt positifs, excepté le taux de chômage arrivé en légère augmentation.

Outre-manche, la journée d’aujourd’hui devrait être marquée par l’indice des prix à la consommation qui donne un aperçu de l’inflation sur la monnaie royale.

USD

Hier, Donald Trump a relâché la pression contre Pekin en retardant l’imposition de tarifs douaniers punitifs sur une série de produits de grande consommation, un geste pour les consommateurs américains avant les achats de fin d’année. Sur le reste de la journée il est à noter que l’indice des prix à la consommation est arrivé en légère hausse ; un signal positif pour le dollar.

Aujourd’hui, le marché attend les stocks de pétrole brut qui pourraient impacter le dollar de façon significative dans l’après-midi

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

07:30 : Taux de chômage en France (UE)
08:00 : PIB Allemand (UE)
11:00 : PIB en zone Euro (UE)
16:30 : Stocks de pétrole brut (US)