Trump appelle à l'apaisement

EUR

Hier, l’industrie allemande a de nouveau montré des signes de faiblesse.

C’est dans la lignée des chiffres de ces derniers jours que ce matin, les importations et exportations allemandes sont elles aussi parues en forte baisse. De nouveaux éléments qui pèseront sûrement sur l’euro à court et moyen terme.

GBP

Mercredi, les bonnes données sur le marché immobilier avaient renforcé la livre dans la matinée. Mais c’était sans compter sur une correction survenue dans l’après-midi suite aux propos de Ursula von der Leyen (présidente de la Commission Européenne) qui a exprimé ses doutes quant aux possibilités de négocier un accord complet entre l’UE et le Royaume-Uni d’ici la fin de l’année.

Dans le sillage de son ministre des affaires étrangères, Boris Johnson a appelé à l’apaisement des tensions entre les Etats-Unis et l’Iran.

Ce jeudi, Mark Carney s’exprimera concernant les objectifs d’inflation de la Bank of England.

USD

Aucun soldat américain n’ayant été touché durant les frappes Iraniennes, Donald Trump a appelé à l’apaisement. Un signal très apprécié par les marchés, qui a permis un renforcement du dollar.

Il faudra bien entendu rester attentif à l’évolution des relations entre les deux pays aujourd’hui, alors que les nombreux discours attendus dans l’après-midi devraient nous en dire plus sur les ajustements en termes de politique monétaire que le conflit pourrait entraîner.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

08h00: Balance commerciale Allemagne (EUR)
10h30: Discours de Carney, gouverneur de la BoE (GBP)
11h00: Taux de chômage (EUR)
14h00: Discours de Clarida, membre de la Fed (USD)
15h30: Discours de Kashkari, président de la Fed de Minneapolis (USD)
17h30: Discours de Williams, président de la Fed de New York (USD)
20h10: Discours de Weidmann, président de la Bundesbank (EUR)
20h20: Discours d’Evans, président de la Fed de Chicago (USD)