A QUOI S’ATTENDRE SUR LA PAIRE EURCAD

Depuis le début de l’année 2018, le dollar canadien (CAD) a été pénalisé par les interrogations sur les perspectives économiques liées aux renégociations de l’accord de libre-échange nord-américain (NAFTA) décidé par la présidence américaine.

Cependant, depuis mi-mars on observe un affaissement de la paire EURCAD qui a perdu 2,7% en trois semaines. Cela est dû pour l’essentiel à un rebond du dollar canadien qui devrait se poursuivre dans les prochains mois pour trois raisons majeures.

La première est l’accélération des négociations du NAFTA. En effet l’administration américaine souhaite conclure ces négociations avant les prochaines échéances électorales mexicaines qui auront lieu en juillet prochain. Ainsi, selon un rapport de Bloomberg, la Maison-Blanche souhaite une annonce par les dirigeants du Canada et du Mexique des grandes lignes générales d'un nouveau NAFTA à l'occasion du sommet des Amériques la semaine prochaine au Pérou. La proche conclusion de ces accords redonne au CAD une stabilité perdue depuis début 2018.

Ensuite, le prix du pétrole étant durablement repassé au-dessus des 50$ le baril depuis Novembre 2017 le CAD s’apprécie naturellement puisque le Canada est le 4ème plus gros exportateur mondial de gaz et de pétrole. Le renforcement de la monnaie canadienne s’est vu pénaliser début 2018 par les complications liées aux renégociations du NAFTA mais peut désormais pleinement bénéficier de l’amélioration des comptes en devises du pays, liés aux prix des matières premières.

Enfin, la troisième raison est l’inflation, cette dernière a atteint son plus haut point depuis Octobre 2014 en s’établissant à 2.2% en Février dernier. La banque Centrale Canadienne n’avait alors pas décidé de relever ses taux directeurs, attendant les résultats des négociations du NAFTA. Maintenant que les risques liés au NAFTA semblent être dépassés, il y a fort à parier que lors de sa prochaine réunion le 18 avril, la banque centrale relèvera ses taux qui s’élèvent pour l’instant à 1.25%.

Ainsi, grâce à la conclusion des négociations du NAFTA, l’augmentation des cours du baril de pétrole et l’anticipation de la remontée des taux directeurs du CAD, on peut penser que la paire EURCAD va continuer à s’affaisser dans les prochains mois.

RationalFX accompagne ses clients en prodiguant des conseils ciblés concernant l’évolution des cours et propose des stratégies pour optimiser les multiples transactions à effectuer. Nous mettons en place des solutions adaptées aux méthodes de chacun, de la couverture à terme aux paiements internationaux simples et rapides.