Prendre sa retraite a l’etranger

Cadre de vie plus agréable, météo clémente ou fiscalité avantageuse : les français sont de plus en plus nombreux à s’expatrier une fois à la retraite, et un million d’entre eux ont déjà sauté le pas.

Quels sont les pays les plus prisés ?

La proximité géographique, l’ensoleillement et un coût de la vie moins élevé que dans l’Hexagone semblent être des critères de choix pour ces expatriés puisqu’on retrouve le Portugal, l’Espagne et le Maroc en tête des destinations de retraite. Pour bénéficier d’un coût de la vie encore plus attractif, certains se tournent vers des destinations plus lointaines telles que la Thaïlande ou le Brésil.

Quelles démarches entreprendre en vue de son expatriation ?

Bien que certains organismes spécialisés assistent les candidats au départ dans leurs démarches administratives, elles restent assez fastidieuses. Sécurité sociale, banque, services postaux, préfecture, Trésor Public sont autant d’organismes à contacter avant votre départ. Il vous faudra également faire suivre vos pensions et anticiper un éventuel décès en souscrivant les contrats adéquats. 

Quelle fiscalité une fois à l’étranger ?

Lorsque vous résidez plus de la moitié de l’année à l’étranger et ne possédez plus de résidence ou d’intérêts économiques en France, vous pouvez dans certaines conditions revendiquer une résidence fiscale dans votre pays d’accueil. Là, les règles d’imposition varient selon les pays.

Les prélèvements comme la CSG et la CRDS ne s’appliquent plus lorsque le retraité a définitivement quitté la France. Quant à l’ISF, son application dépendra également des conventions entre la France et le pays d’accueil du retraité, ainsi que de la partie de son patrimoine qui sera restée en France (biens immobiliers notamment).

Déplacer ses actifs, acheter un bien immobilier

Avant d’acquérir un bien immobilier dans le pays choisi, il est fortement recommandé de s’informer sur les droits de propriété des étrangers dans le pays en question. En effet, certains pays interdisent aux étrangers d’acquérir des biens immobiliers sur leur sol, quand d’autres ne permettent que de jouir de terres sur une période donnée. Il convient donc d’être bien conseillé lors de ces démarches.

Il vous faudra également déplacer vos actifs financiers (épargne, comptes courants…) afin de compléter votre installation à l’étranger. Attention ici aux frais et commissions de change qui peuvent s’avérer élevés.

RationalFX accompagne ses clients souhaitant acheter un bien immobilier à l’étranger, recevoir leur retraite ou encore déplacer leur épargne dans leur pays d’accueil. Vous bénéficierez de solutions adaptées à votre profil, et de paiements internationaux simples et rapides.

Pour un conseil personnalisé, appelez-nous au 03 59 36 04 50.