L'euro, une chute sans filet de sécurité ?

EUR

L’euro s’est affaibli tout au long de la journée jeudi, dans un contexte d’incertitudes liées au Coronavirus et aux mauvaises données économiques européennes. C’est d’ailleurs dans cette lancée que les investisseurs attendaient les chiffres allemands ce matin. Catastrophe ! Les données des importations et exportations mettent encore en lumière les difficultés de la première économie européenne. Ce n’est pas mieux pour la production industrielle qui est tombée en baisse de 3.5% sur le mois de décembre. Des chiffres toujours plus inquiétants.

La France ne fait pas mieux puisqu’elle aussi voit sa production industrielle diminuer pour le mois de décembre (s’affichant à -2.8%). L’explication est toute trouvée : les mouvements sociaux qui ont totalement paralysé le pays.

Comme depuis plusieurs jours maintenant, l’euro souffre en ce vendredi.

GBP

Ce jeudi Boris Johnson a renouvelé son soutien au Plan de Paix pour le Moyen-Orient américain, lors d’un appel téléphonique avec Benyamin Netanyahou (Premier Ministre israélien). Ce n’est pas sans faire réagir l’opposition puisque Corbyn, le chef de file du parti travailliste, a vivement dénoncé les fondements de cette proposition. Alors qu’on apprenait récemment que Boris Johnson s’était mis Donald Trump à dos en donnant un accès à Huawai au futur réseau 5G, serait-ce là une manière pour le Premier Ministre britannique de se faire pardonner ?

Ce matin, les excellents chiffres du secteur de l’immobilier britannique sont quant à eux venus conforter les investisseurs quant à la vigueur économique actuelle constatée outre-Manche.

USD

Le dollar a confirmé hier sa bonne dynamique, boosté tant par l’acquittement de Donald Trump que par les excellents chiffres des États-Unis.

En effet, les chiffres du chômage ont été publiés meilleurs qu’espéré. Mais le véritable test de ce début d’année aura lieu dans l’après-midi avec la publication d’un des indices les plus importants pour évaluer la santé économique des États-Unis : les « Non-Farm Payroll » (NFP), qui mesurent la création d’emplois dans le secteur non-agricole. Un chiffre particulièrement surveillé par la Fed et qui dicte habituellement sa politique monétaire.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

14h30: Création d’emplois dans le secteur non agricole (USD)
14h30: Évolution des salaires (USD)
14h30: Taux de chômage (USD)