Les importations en France en 2017 : D'où proviennent-elles ?

Processus découlant directement de la mondialisation, les importations sont nécessaires afin de répondre à l’ensemble des besoins de la population. Ainsi, plus un pays importe et plus il est amené à trouver la réponse aux besoins de ses habitants dans la production d’un autre pays, faute de pouvoir le produire soi-même ou pour un coût moindre.

La France, quant à elle, est plutôt dépendante de ses importations puisqu’elle se place au 5ème rang mondial, derrière les Etats-Unis, la Chine, l’Allemagne et le Royaume-Uni, avec un volume de 536 milliards d’euros d’importations en 2017, son record sur les 10 dernières années. Coups d'œil sur leur provenance en 2017.

D’où proviennent-elles ?

En 2017, 58,4% des importations viennent tout droit de l’union européenne, ce qui revient à dire que sur 10€ de produits importés, environ 4€ seulement sont amenés à faire face à une potentielle problématique de change. Ça peut paraitre peu, mais cela correspond à 210 milliards d’euros de produits ou de matières importés hors de l’espace Schengen sur les 12 derniers mois. Et cela représente aussi en théorie autant de capitaux soumis à un change de devises, seulement dans le cadre des importations françaises.

Néanmoins, le monde est vaste et dire qu’un produit provient d’en dehors de l’union européenne est très vague. Ainsi, sur les 4 euros restant, 1,6€ est échangé contre des produits asiatiques (40%), chinois ou japonais pour la grande majorité, 0,8€ contre des produits américains (20%), essentiellement en provenance Du Brésil, du Canada mais surtout des Etats-Unis, 0,8€ en provenance d’autres pays européens tel que les pays scandinaves, le Royaume-Uni, ou les pays d’Europe de l’Est (20%). Les 80 centimes restants sont donc destinés au continent africain pour la moitié d’entre eux (10%) et au Moyen-Orient pour le quart d’entre eux (5%).

On peut notamment noter que la Chine et les Etats-Unis, respectivement premier et deuxième rang des exportations mondiales, n’ont pas une influence proportionnelle sur nos importations, et que c’est l’Allemagne qui aujourd’hui représente la plus grande part des importations en France, avec 15% des produits importés en provenance d’entreprises germaniques.

RationalFX s'impose comme l'un des acteurs majeurs des importations en France, accompagnant les PME de l'hexagone dans l'optimisation des frais liés à ce type d'opérations. Nous mettons en place des solutions adaptées aux méthodes de chacun, de la couverture à terme aux paiements internationaux simples et rapides, pour un conseil personnalisé, appelez-nous au 03 59 36 04 50.