La Roupie Indienne malmenée depuis le début de l’année

La roupie indienne (code ISO : INR) est une devise dite « commo » c’est-à-dire qu’une grande partie de ses variations sont elle-même expliquées par des variations des prix d’une ou plusieurs matières premières. L’Inde étant extrêmement dépendante de ses importations de pétrole, la valeur de la monnaie est donc fortement perturbée lorsqu’un mouvement important du prix du baril a lieu.

Il s’agit d’une devise partiellement délivrable, ce qui permet au gouvernement et à la Reserve Bank of India (RBI) de garder une main mise sur les flux de devises et d’éviter une certaine spéculation et l’impact de la variation des matières premières.

La Roupie Indienne a énormément perdu de la valeur depuis le début de l’année 2018. Elle est en baisse de 6,85% à Juin, depuis le début de l'année, ce qui en fait la monnaie la moins performante d'Asie, suivie de près par le peso philippin.

L'Inde estime que la baisse actuelle de la roupie ne sera pas prolongée car elle dispose d'une "puissance de feu" suffisante pour faire face à la volatilité actuelle. Mais, la volatilité est influencée par des facteurs mondiaux, y compris les sanctions américaines proposées sur l'Iran et l'inadéquation de la demande et de l'offre de pétrole

Les décideurs s'inquiètent également du fait que la guerre commerciale en cours entre les États-Unis et la Chine pourrait avoir un impact négatif sur les exportations des pays émergents, y compris l'Inde, tout en décourageant les entrées de capitaux - faisant pression sur la roupie.

La dépréciation de la roupie et l'aggravation du déficit commercial constituent un défi pour le premier ministre Narendra Modi, qui vise à stimuler la croissance économique avant les élections nationales, prévues pour le début de l'année prochaine.

En plus d'utiliser les réserves, les économistes ont déclaré que la Banque de réserve de l'Inde, qui avait relevé ses taux en mai de 25 points de base pour marquer le premier resserrement en quatre ans, pourrait à nouveau faire voir quelques hausses de taux dans le cycle monétaire actuel.

Toutefois, une nouvelle hausse du taux directeur pourrait réduire le crédit aux entreprises et entraîner certaines réductions des dépenses en capital de la part du gouvernement - entraînant une baisse de la croissance économique.

Face à cela, RationalFX peut vous accompagner dans la construction de vos stratégies de change afin de palier les fluctuations de la devise et ainsi garantir votre marge commerciale.

Pour de plus amples informations vous pouvez contacter la salle des marchés au 03.59.36.04.50 et visiter notre site web www.rationalfx.fr