IMPORTER UN VEHICULE DES ETATS-UNIS

Ford Mustang des seventies ou mythiques Harley-Davidson, nombreux sont les véhicules américains qui font rêver de l’autre côté de l’atlantique. Le nombre de véhicules importés des États-Unis a d’ailleurs sensiblement augmenté ces dernières années.

Pourquoi importer des véhicules présents en Europe ?

L’offre américaine sur certains modèles de voitures ou de motos d’occasion étant largement plus importante qu’en Europe, les prix de ces véhicules de seconde main y sont mécaniquement bien plus bas que ceux pratiqués en Europe.

De plus, les véhicules y sont souvent en meilleur état, grâce à un réseau routier de qualité et un très faible taux de précipitations dans certains états.

Quelles taxes à l’importation ?

Le droit de douane d’entrée dans l’Union Européenne se situe entre 6% et 8% pour les motos, et est fixé à 10% pour les automobiles. Attention, car ce pourcentage s’applique sur la valeur du bien mais aussi sur celle du transport.

Il faut ensuite appliquer la TVA à 20% si la destination finale est la France (chaque état de l’UE fixant sa TVA).

Une fois les droits de douane et la TVA acquittés, le véhicule est alors en règle fiscalement, et son nouveau propriétaire est alors autorisé à la récupérer (souvent au port).

La mise en conformité

Pour circuler dans un nouveau pays et être immatriculé, le véhicule importé doit évidemment obéir aux normes locales. Il faut dans un premier temps obtenir un certificat de conformité européen ou COC du modèle du véhicule (souvent fourni par l’importateur).

Puis, chaque pièce non-homologuées devra être mise aux normes locales : clignotants, ampoules de plaque d’immatriculation, compteurs (qui seront le plus souvent en miles), échappements, et autres. Toutes ces pièces devront afficher le marquage « CE », « ECE » ou « E + chiffre » (selon le pays qui a accordé l’homologation ; 2 pour la France). Ça y est, vous pouvez demander votre carte grise !

Le taux de change, un élément à prendre en compte

Pour un achat aux États-Unis, le vendeur du véhicule demandera à son acheteur de le régler en Dollars. Attention ici aux frais et commissions de change qui peuvent venir gonfler le prix d’achat du véhicule.

RationalFX accompagne ses clients souhaitant acheter un véhicule aux États-Unis, tout en optimisant au mieux les frais liés au changement de devise.

Pour un conseil personnalisé, appelez-nous au 03.59.36.04.50.