Happy Thanksgiving !

EUR

L'euro s'est montré relativement stable hier en l'absence de déclaration choc de la part de la BCE. Nous retiendrons du discours du Vice-Président Luis de Guindos la nécessité d'adapter le système monétaire actuel aux différents scénarios climatiques possibles d'ici 2021. Ces mots nous rappellent fortement ceux du Gouverneur de la Banque d'Angleterre Mark Carney, laissant présager que le défis climatique soit l'un des principaux terrain d'entente entre le Royaume-Uni et l'UE à l'avenir. Concernant la prise de parole de Benoit Coeure, celui-ci a confirmé que la mise en place d'une crypto-monnaie européenne serait sa priorité pour les années à venir. En insistant sur cette volonté de moderniser le système monétaire actuel, l’économiste a souligné les risques d'une dépendance à l'égard d'acteurs mondiaux non européens dans ce domaine.

Aujourd'hui, nous suivrons attentivement les chiffres relatifs au chômage français.

GBP

Un article du Times a fait sensation hier dans la presse britannique avec une tribune incendiaire du grand rabbin Ephraim Mirvis qui accuse Jeremy Corbyn de ne pas avoir pris à bras-le-corps le problème de l’antisémitisme dans son parti. Selon lui, les juifs britanniques sont « pétrifiés d’anxiété » à la perspective du résultat des élections générales. Cette déclaration majeure dans le cadre des campagnes britanniques a entraîné une dépréciation non négligeable de la livre.

Ce matin, Mark Carney et plusieurs membres du comité de politique monétaire témoigneront devant le parlement du comité du Trésor. Les auditions dureront plusieurs heures et auront certainement un impact sur les marchés financiers.

USD

Hier, le niveau de confiance des consommateurs en l'activité économique américaine est sorti légèrement moins bon que prévu. Dans le même temps, les ventes de logements neufs ont surpassé les attentes. L'un dans l'autre, le dollar US est resté relativement stable.

Aujourd'hui, nous attendrons la parution des commandes de biens durables et l'indice des prix à la consommation des ménages. Le principal indicateur économique nous parviendra en début d'après-midi avec la sortie du PIB trimestriel, dont la croissance est prévue à 1.9% contre 2% au trimestre précédent. Par ailleurs, nous suivrons également avec intérêt les inscriptions hebdomadaires au chômage et les promesses de ventes de logements pour le mois d'octobre. Enfin, les stocks de pétrole brut clôtureront une journée chargée en termes d’indicateurs économiques américains.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

11h45: auditions du MPC devant le comité du Trésors (UK)
12h00: demandeurs d'emploi en France (UE)
14h30: commandes de biens durables (US)
14h30: indice des prix à la consommation (US)
14h30: commandes des biens durables (US)
14h30: PIB trimestriel (US).
14h30: inscription hebdomadaires au chômage (US)
16h00: promesses de ventes de logements en octobre (US)
16h00: stocks de pétrole brut (US)
19h00: beige book (US)