Des investisseurs attentifs aux annonces de la Bank of Japan

Alors que l’accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Japon vient de s’officialiser, les discussions autour de la prochaine politique monétaire reviennent sur le devant de la scène.

La monnaie unique s’appréciait pendant la majeure partie de vendredi et a étendu ses gains à 130,65 ¥ par euro. Selon les spécialistes de la BoJ, les décisionnaires politiques avaient participé à des " discussions anormalement actives " avant la réunion de politique monétaire de ce mois. Depuis, la monnaie a réduit sa progression pour n’être plus forte que de 0,6 pour cent à 111,80 yens en milieu de matinée à New York.

Les discussions n’étaient qu’en pourparlers et dépendraient des nouvelles prévisions d'inflation des membres du conseil d'administration de la BoJ.

Cela contraste quelque peu avec les remarques de Haruhiko Kuroda, le Directeur de la banque centrale, qui a souligné dans un discours prononcé plus tôt ce mois-ci que la BoJ s'en tiendrait à sa politique monétaire très souple jusqu'à ce que l'inflation atteigne sa cible de 2 %.

Les données de vendredi ont montré que l'indice des prix à la consommation du Japon a augmenté de 0,8 % en juin par rapport à l'année précédente. L'inflation dite "core", excluant les éléments les plus volatiles que sont les aliments frais et l'énergie, surveillée de près par la BoJ, a augmenté de 0,2 % d'une année sur l'autre.

Cela fait maintenant six ans que Shinzo Abe est devenu Premier ministre avec son programme d'Abenomics, comprenant les "trois volets", de l'assouplissement monétaire, de la relance budgétaire et des réformes structurelles. En 2013, quelques mois après la victoire électorale de M. Abe, la BoJ a annoncé son programme d'assouplissement quantitatif, qu'elle a accéléré un an plus tard en alliant des taux d'intérêts directeurs négatifs à des achats d'actifs massifs.

Bien que cela ait aidé le Japon à sortir de ses années de déflation, les prix ont encore lutté pour atteindre la cible et, plus spécifiquement hors délai initialement souhaité. En outre, La BoJ a reporté ses espoirs d’atteindre les 2% en 2020

Le yen est plus fort de 0,9 % - et la principale monnaie la plus performante - par rapport au dollar en 2018.

C’est dans ce cadre que RationalFX, établissement de paiements spécialisé dans l’accompagnement des entreprises importatrices et exportatrices françaises, vous accompagne dans vos échanges avec le Japon. Nous vous permettons d’avoir accès aux meilleurs conseils sur le cours de la devise.

En proposant des taux de changes très compétitifs et une politique tarifaire avantageuse, nous pouvons vous faire bénéficier d’économies significatives pour vous permettre d’importer vos différents produits au meilleur prix, et ainsi garantir votre marge commerciale sur le produit fini.

Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à contacter directement notre salle des marchés basée à Londres au 03.59.36.04.50 et à visiter notre site www.rationalfx.fr