50 000 décès liés au Coronavirus ?!

EUR

L’euro a continué sa descente aux enfers vendredi, sur fond de mauvaises données économiques. Mais c’est surtout le Coronavirus qui pèse encore et toujours sur la monnaie unique puisque cette dernière ne bénéficie pas du statut de valeur refuge, à l’inverse du dollar. Le virus terrorise les marchés avec 40 000 cas déclarés et un bilan de décès qui approche le seuil symbolique des 1000 décès. Plusieurs provinces chinoises pourraient d’ailleurs maintenir leurs usines fermées jusqu'au 1er mars.

Guo Wengui, un milliardaire chinois exilé aux États-Unis et souvent opposé au Gouvernement, conteste les chiffres officiels. Selon lui si on se base sur l’activité des 49 crématoriums de Wuhan (qui tourneraient 24h/24 et 7j/7 depuis 17 jours), le bilan pourrait approcher les … 50 000 décès ! En extrapolant cela correspondrait à 1 500 000 cas de Coronavirus en Chine. Évidemment cela reste une théorie à prendre avec des pincettes, mais rappelons que la Chine avait été accusé de couvrir les chiffres réels lors de l’épidémie de SRAS en 2003.

Ce matin nous attendions le résultat de l’enquête sur la confiance des investisseurs européens réalisée par l’organisme allemand Sentix. Les résultats sont bons et traduisent donc des perspectives économiques optimistes sur les six prochains mois pour la zone euro. Une donnée rassurante dans un contexte européen gangrené par les mouvements sociaux français, les mauvais chiffres allemands, et les autres facteurs d’incertitudes mondiaux.

GBP

Le Royaume-Uni a déclaré ce matin que le Coronavirus était désormais considéré comme une « menace sérieuse et imminente à la santé publique ». Cela permettra au gouvernement de déployer des moyens supérieurs pour contenir le développement du 2019-nCoV.

Cette semaine sera placée sous le signe du « Reshuffle », le fameux remaniement ministériel attendu ce jeudi. Nous suivrons donc les différentes déclarations et rumeurs, notamment pour les postes stratégiques en charge de la transition post-Brexit.

USD

Le dollar a confirmé sa bonne période ce vendredi puisque les créations d’emplois dans le secteur non-agricole ont explosé les attentes. Le taux de chômage a quant à lui légèrement augmenté, passant de 3.5% à 3.6%. Cela traduit paradoxalement la bonne santé du marché du travail US. En effet, davantage de personnes n’étant pas en activité s’inscrivent aux Job Centers (l’équivalent de Pôle Emploi) pour trouver un emploi et sont donc de nouveau recensées dans les chiffres officiels du chômage. C’est donc un réel regain de confiance en l’économie que constatent les investisseurs.

Nous serons aujourd’hui attentifs aux discours de Michelle Bowman et de Patrick Harker, tous deux membres de la Fed.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

14h15: Discours de Bowman (Fed) (USD)
21h15: Discours de Harker (Fed) (USD)