28/08/2018 - Une fin d'été placée sous l'égide des banquiers centraux

EUR

La reprise progressive des entreprises européennes après les vacances d’été ne sera alimentée que par une quantité limitée de données économiques. De plus, l’euro se retrouve plutôt dépendant de la scène politique et fiscale internationale.

Du côté de l’Allemagne, l'Institut IFO rendra compte du climat des affaires allemand ce lundi, une information regardée de près par les investisseurs.

La semaine se clôturera avec les chiffres préliminaires de l’inflation et du taux de chômage de la zone euro, qui devraient s’avérer stables par rapport au mois précédent.

GBP

Du côté britannique, la semaine commencera avec le « Summer Bank Holiday », jour férié qui marque pour beaucoup d’Anglais la fin de l’été. Le Carnaval de Notting Hill se tenait d’ailleurs dimanche 26 et se poursuivra ce lundi 27, afin de célébrer dans le multiculturalisme que symbolise Londres, la fin de l’été et la reprise.

Le reste de la semaine sera plutôt calme du point de vue des données économiques, avec le rapport d’inflation espéré mardi, qu’il sera intéressant de surveiller après la récente hausse des taux d’intérêt anglais passés de 0,5% à 0,75% en août.

A noter que la livre ne cesse de chuter face à l’euro et qu’il conviendra donc d’être attentifs aux nouvelles déclarations de Theresa May ou de son gouvernement concernant les issues d’un probable « no-deal Brexit » qui, pour rappel, devrait être effectif au 29 mars 2019.

USD

L’Amérique vient de traverser une semaine sous pression avec la condamnation de deux associés de Donald Trump ainsi que la chute du dollar vendredi suite au discours de Jerome Powell depuis Jackson Hole. En effet, le Président de la Réserve fédérale des Etats-Unis vient d’annoncer qu’il s’attend à une nouvelle hausse des taux d’intérêt. Les investisseurs resteront donc cette semaine à l’affût de l’évolution de la scène politique et économique américaine.

Pour ce qui est des données économiques, mardi, les USA publieront des rapports sur la balance commerciale et la confiance des consommateurs, attendus tous deux en baisse par rapport au mois précédent. Mercredi, une révision des données du PIB du deuxième trimestre est également attendue à la baisse à hauteur de 4% par rapport à une estimation préliminaire de 4.1%, malgré un taux de croissance le plus soutenu depuis 4 ans. Cette révision du PIB sera suivie par la publication de l’indice PCE, qui constitue la mesure d’inflation préférée de la FED.

On notera également que les pourparlers sino-américains se sont terminés jeudi après deux jours de négociations et qu’ils ont abouti à une nouvelle série de taxes sur les importations chinoises à hauteur de 16 milliards de dollars supplémentaires, suivie immédiatement par des mesures de rétorsion similaires prises par Pékin. Et, dans le cadre de cette escalade, Washington réfléchirait déjà à une nouvelle vague de taxes sur 200 milliards d’importations chinoises à appliquer dès septembre.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

UK: Summer Bank Holiday
10h00: IFO climat des affaires allemand
12h00: Chiffre des demandeurs d’emploi français