24/07/2018 - Les menaces Trump contre l'Iran effraient le marché pétrolier, ce qui pourrait avoir un impact sur le dollar

EUR

L'euro baissait lundi face à un dollar qui bénéficiait des tensions commerciales, tout en restant sous pression après des propos de Donald Trump en fin de semaine dernière.

Aujourd’hui c’est surtout les PMI de l’Allemagne et de la Zone Euro qu’il conviendra de suivre, attendus en baisse. Etant des données économiques importantes pour les pays développés, des chiffres trop décevants pour être domageables à la monnaie unique.

Dans l’attente de la décision de la BCE sur les taux d’intérêts ce jeudi, des comportements spéculatifs perturbent le cours de l'euro.

GBP

Du coté de la livre, sa dépréciation entamée vendredi a connu un coup d'arrêt mais l’incertitude plane toujours quant à la forme finale que prendra l'accord sur le Brexit. Ce week-end, un sondage auprès des britanniques a été réalisé et les résultats montrent un rejet de ces derniers du deal proposé par Theresa May.

Les britanniques se tourneraient vers les idées proposées par Boris Johnson, ce qui laisse penser qu’une démission de Theresa May reste envisageable si ses alliés au gouvernement continuent de lui tourner le dos.

USD

Le billet vert continue de se déprécier depuis le discours du président Trump à l’encontre de la FED jeudi dernier. Sa nette préférence pour une monnaie faible, entraine le cours du dollar sur une tendance baissière.

Aujourd’hui, les PMI manufacturier américain qui sont attendus en baisse, ne permettront pas un rebond du dollar.

Il faudra suivre la sortie des chiffres de ventes des logements neufs, attendus en baisse, combiné avec le stock américains de pétrole brut, qui pourrait plonger le cours EURUSD.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

12:00 - Réunion des ministres des finances de l`UE
14:45 - PMI manufacturier / services (USA)