20/07/2018 - Le bilatéralisme reprend le dessus

EUR

Sur la journée d’hier, l’euro n’a pas connu de forte variation de sa valeur, se lançant plutôt porter par les fluctuations des autres devises.

Nous pouvons d’ores et déjà tirer comme conclusion que cette semaine n’a pas été riche en indicateurs économiques sur le vieux continent, tout comme en annonces sur la scène politique. L’accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Japon est cependant venu apporter une réponse symbolique forte face au multilatéralisme que Donald Trump cherche à susciter.

Pour aujourd’hui, la journée devrait donc respecter la tendance que nous avons connue sur la semaine. Seuls les prix à la production allemands pourraient apporter un regain à l’euro en début de matinée.

GBP

De ce côté de la Manche, les inquiétudes concernant la possibilité d’un no deal ont porté la devise britannique à un plus haut depuis mars sur la paire EUR/GBP, et depuis presque un an sur la paire USD/GBP. Malgré les déclarations optimistes du nouveau ministre du Brexit, M. Raab, Theresa May est plus que jamais fragilisée, et au sein même du Conservative party. Le maintien de l’union douanière a été confirmé par le Parlement, pourtant pierre angulaire du Livre Blanc de la Premier ministre.

De plus, les chiffres des ventes au détail sont venus impacter la livre sterling. Ils sont sortis bien plus mauvais qu’attendus, alors mêmes que les attentes étaient pessimistes, ce qui conforte le climat d’incertitude et de défiance.

Comme pour la monnaie unique, la journée d’aujourd’hui sera faible en indicateurs économiques et ne devrait pas apporter de grande volatilité. Malgré tout, les résistances à la hausse pourraient s’activer et contenir, voir inverser légèrement, le rebond obtenu hier.

USD

Du côté des Etats-Unis, l’indice manufacturier de la Fed de Philadelphie est sorti bien meilleur qu’attendu, ce qui a donné un regain au billet vert face aux différentes paniers de devises.

L’économie américaine confirme sa bonne santé économique malgré la Trade war engagée par les Etats-Unis sur le plan international.

Pour aujourd’hui, c’est surtout la réunion de l’OPEP qu’il conviendra de suivre, et notamment dans le contexte actuel de hausse de la production mondiale et de chute des prix du baril. Les chiffres de l’emploi peuvent également influer sur le dollar.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

08:00 - Prix à la production - Allemagne (Mensuel et Annuel) (EUR)
Milieu de journée Réunion de l’OPEP (USD)