11/01/2018 - Qui achètera la dette américaine si la Chine s'en sépare ?

EUR

Mercredi, l’euro s’est affaibli au cours de la séance. Les investisseurs ayant pris leurs bénéfices après le début de l’année, craignant que la banque centrale européenne, au cours de la réunion de politique monétaire qui aura lieu ce mois-ci, ne donne de mauvaises indications.

Aujourd’hui, ce sont les 5 minutes de la BCE qu’il faudra tenir à l’œil.

GBP

Selon les chiffres officiels publiés dans un rapport de l’Office National des Statistiques hier, la production manufacturière en Angleterre révèle une progression au-delà des attentes. Soit 0,4% en Novembre, par rapport aux prévisions d’une hausse de 0,3% et suite à une hausse de 0.3% le mois dernier.

Notons que ces données sont tombées simultanément avec celles de la production annuelle du secteur de construction (0.4%)  et la balance commerciale à (-12,23B), ce qui a contribué au renforcement de la livre sterling face au dollar.

USD

Suite à la publication par Bloomberg de l’annonce de la Banque du Japon de réduire son programme d’achat d’actifs de 5%, la hausse du yen a fait chuter le dollar à plus de 1,1%. 

Il existe des échos que la Chine pourrait en faire de même. Or, la Chine représente le plus grand détenteur étranger de bons du Trésor américain.

Si la recommandation est adoptée, le billet vert risque de fortement chuter à hauteur de 50% des réserves de change qui représente 3.1 billions de dollars. Les bons du trésor représentant entre 35% à 40% du total.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

10:00  PIB annuel Allemagne (EUR)
11:00  Production industrielle (Nov.)(EUR)
14:30  Inscriptions hebdomadaires au chômage (USA)
20:00  Balance du budget fédéral (Déc.) (USA)