05/07/2018 - L'Europe menace de riposter

EUR

L'Euro s'est quelque peu déprécié hier face à un panier de devises alors que la devise avait connu un rebond en début de semaine.

L'Union Européenne s'insère à son tour dans le contexte de guerre commerciale. Angela Merkel, chancelière allemande a mis en garde le président Donald Trump d'une future riposte. Elle évoque une guerre commerciale "dommageable" si les Etats-Unis concrétisent leur menace. C'est notamment contre les taxes américaines sur les voitures étrangères que l'Europe (précisément l'Allemagne) s'insurge. Toutefois, le contenu de la riposte n'a pas encore été arrêté.

Ces éléments ont affaibli l'Euro malgré des indicateurs, notamment les PMI présentant une croissance de la zone euro sur le mois de juin.

GBP

Plus les négociations avancent plus le Brexit inquiète. Le 29 mars prochain, le Royaume Uni sera définitivement sorti de l'Union. Les discussions houleuses entre Michel Barnier et Theresa May se poursuivent, là où de nombreuses sources d'inquiétudes subsistent. Ces négociations complexes pèsent sur la Livre Sterling. De plus, les récentes données macro-économiques, ainsi qu'un ralentissement de l'inflation font expérimenter à la devise une tendance baissière. D'ailleurs malgré un PMI manufacturier sorti encourageant, la devise n'est pas parvenue à s'apprécier face aux contreparties.

Aujourd'hui, il faudra s'intéresser au discours de Mark Carney qui pourrait impacter la devise.

USD

Hier, 4 juillet, jour de l'indépendance aux Etats-Unis, les marchés ont été relativement calmes. Les investisseurs n'ont que peu bougé en ce jour férié et sont dans l’attente des statistiques américaines ce vendredi comme les chiffres de l'emploi.

Concernant le contexte de guerre commerciale entre Washington et ses partenaires (principalement la Chine), il est question de faire entrer en vigueur ce vendredi des droits de douane américains sur 34 milliards d'importations chinoises.

D'autre part, les investisseurs sont toujours incertains concernant la politique monétaire de la Fed. Bien que les données économiques soient relativement bonnes ces temps-ci, le contexte de guerre commerciale pourrait affaiblir la devise. Il faut donc suivre avec attention les futures orientations de la Fed. Une 3ème hausse reste tout de même fortement attendue. Rendant la devise plus rémunératrice, elle permettrait alors au dollar de s'apprécier sur les marchés.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

09:50 - EUR: PMI Services (France)
10:30 - GBP: PMI Services
12:55 - GBP: BoE Saporta Speaks